Publié le

En mai, plante ce qu’il te plait …

  • Tomate Rose de Berne
  • Oeuillet d'Inde
  • Tomates Noire de Crimée
  • Ipomée
  • Cosmos Orange
  • Basilic

Et voilà les beaux jours, c’est le moment de s’occuper de son jardin, de son balcon, d’offrir des fleurs à tous ceux qu’on aime!

Nous vous proposons un grand choix de plants de légumes, plantes aromatiques, plantes médicinales et fleurs comestibles….

Pour commander, réserver, rien de plus simple, rendez-vous Côté Jardin.

Vous pouvez aussi venir nous rendre visite, nous vous accueillons tous les lundis et jeudis de 10h à 18h, ou sur rdv au 06 76 39 16 29 .

Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements Contact.

Beau printemps à vous !!

Publié le

La Mauve, un trésor de douceur

Avec l’été, les Mauves – Malva sylvestris ou Malva rotundifolia, pour les plus communes – attirent le regard, au détour d’une friche, d’un chemin boisé, ou d’un coin de jardin en autonomie.

Récolte de Mauve de Mauritanie, au chant des fleurs.

On remarque sa tige dressée, ses feuilles plus ou moins arrondies d’un beau vert foncé et surtout ses fleurs à cinq pétales allant selon les espèces d’un rose tendre à un violet prononcé.

La Mauve n’est pas seulement belle, c’est une excellente plante comestible et une grande médicinale.

Usages traditionnels :

L’usage de la Mauve est très ancien ce qui fait dire à Paul Victor Fournier qu’elle est un “ancien légume autant qu’un ancien médicament”. On retrouve sa trace dans les écrits d’Hésiode (VIIe siècle avant J.-C.) ou des Pythagoriciens: elle était cultivée en tant que potagère en Grèce et en Italie. Les grecs et les Romains en consommaient les jeunes pousses. On trouve de nombreux témoignages de ses vertus laxatives et déconstipantes chez Dioscoride, Celse, ou Cicéron. Au moyen-âge son usage était très important à telle point qu’on lui prête de nombreuses de propriétés.Elle se retrouve d’ailleurs au côté de sa sœur la guimauve dans le capitulaire De Villis, la liste des plantes à cultiver dans les domaines impériaux de Charlemagne. Au 12e siècle Sainte Hildegarde l’indique contre les maux de têtes, la somnolence, les maladies des reins, les œdèmes pulmonaires, les hémorragies et même comme anti-poison.

Illustration de Mauve Sylvestre du 19e siècle
Illustration de Mauve Sylvestre du 19e siècle .

Matthiole au 15e siècle la considère comme une panacée: il utilise les racines comme dentifrice, les jeunes pousses comme laxatif, les feuilles comme anti-inflammatoire et la plante entière contre les maux de gorges et les problématiques respiratoires.

Principaux constituants et propriétés :

Les feuilles et fleurs de la mauve sont riches en vitamines B1, B2, C, E, et vitamine pro A, en acides gras insaturés, terpènes (agents antimicrobiens), anthocyanes (responsable de la coloration des pétales) et en mucilages (molécules au vertus adoucissante). Elle contient aussi des tanins, des saponines, des glucosides flavoniques et des matières résineuses. Elle contient également des sels minéraux (potassium, calcium).

Les anthocyanes semblent conférer à la mauve ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires , alors que la présence de mucilage en fait un trésor de douceur donnant à la mauve ses propriétés apaisantes, émollientes, adoucissantes et pectorales. On emploie les fleurs ou les feuilles en tisanes, décoction, bains, ou cataplasmes selon les cas. En interne, la douceur de la mauve viendrait soulager les irritations du tube digestif, des voies respiratoires, des bronches. L’association des mucilages et des anthocyanes fait de la mauve une alliée contre les inflammations de toutes les muqueuses. Pour résumer, la Mauve restaure, entretient, protège!

Dans la Mauve, tout est doux, tout est bon!

Côté cuisine

Thierry Thévenin nous rappelle que “les mauves sont un légume feuille très agréable, très doux, dont la richesse en mucilage donnera du velouté [aux] potages.” Vous trouverez sur le blog de Stéphane Loriot un bel exemple de recette de velouté de Mauve sylvestre.

Velouté de Mauve par Stéphane Loriot
Velouté de Mauve par Stéphane Loriot

Les fleurs de Mauve font une excellente sucrerie, retrouvée sur notre blog la recette des douceurs de Mauve.

Côté soin

Infusion de fleurs ou feuilles de Mauve : Les feuilles de mauve seraient particulièrement indiquées pour détoxifier et soutenir le système intestinal alors que les fleurs de mauve seraient à privilégier pour soutenir le système respiratoire . Les fleurs de Mauve sont d’ailleurs un des ingrédients de notre tisane Du punk sous la neige, votre alliée contre les petits maux de l’hiver.

La présence des mucilages nous fera préférer une infusion douce : chauffez jusqu’à frémissement 1 litre d’eau, ajoutez 10g de fleurs ou 15g de feuilles et laissez infuser 5 à 10 minutes pour les fleurs et 15 minutes pour les feuilles, filtrez et savourez!

Décoction de racines ou de feuilles de Mauve : En usage externe les décoctions de racines et/ou de feuilles feraient un bon bain de bouche contre les maux de gorge et les inflammations des gencives.

Recette : dans 1L d’eau froide, mettez 30 à 50g de racines ou de feuilles de Mauve, portez à ébullition, laissez infuser 15 à 20 minutes pour les feuilles,20 minutes pour les racines, filtrez et laissez refroidir avant utilisation.

Infusion solaire de fleurs de Mauve : L’infusion de fleurs de Mauve dans l’huile permet d’obtenir une huile de soin aux propriétés adoucissantes, apaisantes, calmantes qui conviendra à toutes les peaux. Elle permettra de restaurer des peaux abimées, de limiter les rougeurs (dartres, fesses rouge du bébé), et d’hydrater la peau de manière générale. L’infusion solarisée de Mauve est un des ingrédients de notre huile de soin Une chanson douce.

Huile de soin Une chanson Douce
Une chanson douce de au chant des fleurs, amenez un peu de douceur dans votre quotidien : une huile de beauté pour tous.

Recette : dans 1 bocal en verre, remplir au 2/3 de fleurs de Mauve fraichement cueillies, couvrir d’huile d’amande douce, d’olive ou de tournesol, Bio et local de préférence, et laissez infuser pendant 3 semaines au soleil, en tournant régulièrement le bocal d’un quart de tour.

Infusion dans l’huile de fleurs de Mauve de Mauritanie, au chant des fleurs

Filtrer et mettre le macérat dans une bouteille en verre. Il devrait se conserver 1 an environ.

Symbolisme de la Mauve

Commençons par l’étymologie! Le nom mauve dérive du latin malva qui vient lui-même du grec malacos et signifie mou. On trouve ici une double référence: à l’usage de la Mauve comme émollient, et à la destination de l’usage de la Mauve, pour les parties molles du corps (système intestinal et muqueuse). Une autre origine, pas forcément contradictoire, propose que le nom Mauve dérive de la contraction de mal qui me poursuit va-t-en! ce qui donne “mal va”.

Les actions émollientes, restauratrices et anti-inflammatoires de la Mauve, en font un symbole de douceur et de protection. Dans l’antiquité, on la trouvait plantée autours des tombes peut-être pour qu’elle apporte aux âmes des défunts la douceur de la paix et de la sérénité. Dans la tradition populaire la fleur de mauve pouvait contrer les sorts malveillants des sorcières.

Du point de vue énergétique, la mauve va permettre d’harmoniser les différentes sphères de notre vie, sa douceur va venir arrondir les angles, permettre une meilleure adéquation entre les plans personnels, familiaux, sociaux. Elle va venir calmer et soulager les irritations, qu’elles soient physiques, mentales ou relationnelles. Dans notre société de consommation régit par la compétition et l’individualisme, l’abondante floraison de la Mauve vient nous rappeler qu’il n’y a pas de limite à la douceur et à la bienveillance.

C’est en partie pour ces aspects symboliques que les fleurs de Mauve entrent dans la composition de notre tisane Symphonie du nouveau monde.

Références

Fournier, P. V. : Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses en France (2010), Paris : Omnibus

Köhler, F. E. (Franz Eugen) : Köhler’s Medizinal-Pflanzen in naturgetreuen Abbildungen mit kurz erläuterndem Texte : Atlas zur Pharmacopoea germanica, Volume 1 of 3

Luu, C. : Les huiles de fleurs solarisées (2013), Dangles

Thévenin, T : Les plantes sauvages : connaître, cueillir et utiliser (2008), Lucien Souny

Site web [Books of] Dante : https://booksofdante.wordpress.com/tag/mauve-symbole/

Publié le

Le printemps pointe le bout de son nez…

C’est le renouveau de la nature, les violettes fleurissent, les camélias nous offrent leurs premières fleurs…

… Et avec lui les travaux au jardin reprennent : c’est l’heure des premiers semis, de la préparation des jardins,

Quel plaisir de pouvoir profiter de cette belle énergie !!

Je suis tout particulièrement heureuse de vous accueillir sur le site internet d’Au chant des fleurs,

Vous y trouverez un espace blog, dans lequel je partage mes connaissances sur les plantes médicinales et leur utilisation traditionnelle et un espace boutique pour commander en ligne nos produits. Nos formules ont été mûrement réfléchies pour que chaque produit soit à la fois « guérisseur » et source de plaisir(s) !

Côté cuisine nous vous proposons des mélanges de tisanes et d’aromates alliant vertus et saveurs, couleurs et odeurs.

Côté soin, nos huiles précieuses sont réalisées à partir de méthode d’extraction douce qui concentrent les bienfaits des plantes pour le bonheur de votre peau.

Côté jardin, vous retrouverez à la saison, la liste des plantes aromatiques, médicinales et potagères que je peux vous fournir.

N’hésitez pas à nous contacter pour tous renseignements sur nos produits, ou pour toute demande particulière.

A bientôt & belle journée,

Solène

Publié le

Bonjour!

Bienvenue Au Chant des fleurs

Le site est en construction

Vous pouvez pianoter et consulter notre gamme côté cuisine et côté soin

Mais pas encore commander…

N’hésitez pas à me contacter solene@auchantdesfleurs.fr pour tous renseignements sur nos produits

Merci de votre patience,

Bonne journée